l'assistance météo en direct

Nuit de jeudi à vendredi: la tempête Alex se confirme

jeudi 01 octobre 2020  09H26
La dégradation générale des conditions météo se confirme pour cette fin de semaine en France, avec l'arrivée une zone dépressionnaire particulièrement imposante et puissante à plusieurs centres. On attend surtout la première tempête de la saison, baptisée Alex, sur le nord-ouest de l'hexagone. D'une façon générale, toute la France subira un temps très dégradé et plus frais ce week-end.

Décidément cette année, l'automne ne fait pas semblant pour son arrivée. Les conditions anticycloniques qui reviennent progressivement jusqu'à ce mercredi, accompagnées de températures qui rejoignent peu à peu les normales de saison, ne vont pas résister longtemps. Sur toute la France, la seconde partie de la semaine se déroulera dans une ambiance totalement différente, un peu à l'image de ce que nous avons connu la semaine dernière. Cette forte dégradation durable générera des intempéries sur de nombreux départements, avec un risque de situation exceptionnelle que l'on ne peut exclure. 

Forte dégradation du temps dès ce jeudi

En effet, de l'air froid en altitude en provenance du Groenland plonge vers l'Europe de l'ouest et sera accompagné d'une imposante zone de basses pressions qui va générer de nouvelles perturbations actives qui traverseront la France d'ouest en est. Ces dépressions pourront de nouveau occasionner d'importants cumuls de précipitations pour le week-end. Le risque d’inondations s’avère donc élevé notamment sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine, déjà touché par des précipitations durables la semaine dernière, ainsi qu'en Bretagne et en région PACA.

La tempête "Alex" : Une trajectoire atypique

Au coeur du vaste système dépressionnaire, plusieurs coeurs se creusent. Appelés "minimums secondaires", ces creux dépressionnaires peuvent engendrer localement des accélération brutales des vents. Ce sera le cas de la tempête Alex, qui se creuse dès la nuit de jeudi à vendredi dans le Golfe de Gascogne, remontant vers le Morbihan puis moulinant sur place vendredi. Des conditions de forte tempête caractériseraient cette zone. Puis, samedi, ce creux dépressionnaire redescendra vers la Nouvelle-Aquitaine, entraînant dans son sillage les vents très forts et les pluies abondantes, avant de remonter à nouveau vers la Manche en cours de week-end. Cette évolution érratique complexifie la prévision. Outre les vents tempétueux, il faudra aussi être très prudent concernant le phénomène de surcote et de submersion marine dans la nuit de ce jeudi à vendredi, lorsque la houle déferlera au moment de la pleine mer de coefficient 87.

Des températures en baisse, neige abondante en montagne et mer déchaînée

Si les températures s'annoncent plus douces jusqu'à jeudi, à l'avant de la dépression dans un flux de sud-ouest, cette bascule du flux au secteur nord-ouest dès jeudi nous apportera de l'air assez frais. Le mercure devrait à nouveau plonger, et nous placer 3° à 5°C sous les normales de saison. La neige fera également son retour sur tous nos massifs à des altitudes moins basses que le week-end dernier mais permettant de bonnes accumulations neigeuses au-delà de 2000m d’altitude. Le retour de pluies jusqu'à 2000 m n'est à l'inverse pas une bonne nouvelle, car il favorisa la fonte des neiges et augmentera le risque d'inondations.

D'autres risques d'intempéries seront à surveiller, notamment un risque de submersion marine. En effet, la conjonction de coefficients de marée assez élevés (87), d’une surcote et d’un état de mer particulièrement agités rendront la fréquentation des littoraux atlantiques potentiellement dangereuse avec des vagues y atteignant les 7 mètres et une élévation supplémentaire du niveau de la mer de plus d'un mètre dans l'estuaire de la Loire et les Pertuis Charentais.

Cette dégradation brutale des conditions marquent notre entrée dans une période durablement perturbée dans laquelle les pluies s'annoncent fréquentes et les vents réguliers le tout sous des températures plutôt inférieures aux normales de saison.

A lire aussi :

Notre alerte météo

La surcote

La submersion marine

Météo du prochain week-end


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel