l'assistance météo en direct

Neige et froid records ce week-end

dimanche 27 septembre 2020  16H11

La France et ses pays limitrophes ont connu un samedi particulièrement froid pour la saison, avec notamment des chutes de neige abondantes sur nos reliefs dès 1400 à 1500 m d'altitude.

Une goutte froide s'est détachée du Groenland en fin de semaine dernière, plongeant vers la France. Une masse d'air d'origine polaire s'est donc propagée vers notre pays, entraînant des vents très forts, des giboulées orageuses et l'apparition notable de la neige sur nos massifs. 

Il n'est pas rare qu'un offensive froide précoce touche notre pays fin septembre, mais celle-ci se distingue d'ores-et-déjà par des cumuls de neige records en montagne, notamment sur les Alpes suisses et autrichiennes. Voici, à ce sujet, les records et la climatologie des mois de septembre en France.

Des chutes de neige remarquables

Avec l'orientation du vent au secteur nord-ouest à nord, les précipitations sont venues se bloquer en versants nord de nos reliefs. Sous forme de giboulées à répétition, la neige a tenu au sol parfois dès 900 à 1000 m d'altitude (Jura, Apes du Nord), mais plus généralement dès 1400 m sur les autres massifs. Les Vosges ont reçu de 5 à 10 cm de poudreuse sur les Ballons et la route des crêtes, tandis que les Monts d'Auvergne et le Jura blanchissaient dès 1400 m.

L'épisode neigeux devenait plus remarquable sur les Pyrénées, où les épaisseurs atteignaient 20 à 40  cm à partir de 1600 m d'altitude. Les Alpes ont été enneigées, en particulier en Haute-Savoie où l'on relevait de 10 à 20 cm vers 1400 m et plus de 50 cm vers 2000 m. Les records d'épaisseur de neige sont détenus par le Valais Suisse et le Tyrol autrichien, avec parfois plus de 60 cm de neige à 2400 m d'altitude : dans ces régions, il s'agirait d'un record depuis 1931.

Des températures maximales dignes d'une fin octobre

Sous les giboulées à répétition et le vent fort, les températures n'ont pas dépassé 10° à 14°C sur les trois quarts du territoire. Des records mensuels de basses températures maximales ont été battus à Epinal (88) avec 8,2°C au meilleur de la journée, et à Nancy avec 9,5°C, battant le record de froid de septembre 1931. En haute montagne alpine, française, suisse et italienne, des records de froid sont battus avec des valeurs descendant à -15°C vers 3000 m d'altitude.

Des vents tempétueux

Les vents se sont renforcés partout en raison de la descente d'air polaire, en particulier en mer du Nord vendredi soir avec 104 km/h à Dunkerque (59), puis 114 km/h à la pointe de Socoa (64), 139 km/h à Perpignan (66), soit le record mensuel, et jusqu'à 195 km/h à Cagnano (Corse).

En conclusion, on retiendra que cette offensive du froid précoce est particulièrement marquée. Il faut remonter à la fin septembre 2007 pour retrouver une situation similaire en France, et parfois jusqu'en 1931 pour les basses températures en France et les accumulations de neige dans les Alpes suisses. Ces neiges ont obligé les troupeaux à redescendre en urgence de alpages vers les vallées. Pour autant, la neige ne tiendra pas longtemps et fondra au-dessous de 1800 à 2000 m avec les redoux attendus et inévitables à cette saison. D'autre part, il n'y a pas de corrélation démontrée entre ces coups de froid précoces et la suite de l'hiver.

A lire aussi :

La météo de la semaine

Tendance météo à un mois

Prévisions saisonnières

Climat de septembre en France

 


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel