l'assistance météo en direct

Prévisions saisonnières pour l'automne

Prévision saisonnière
samedi 12 septembre 2020  07H35


L'actualisation des prévisions saisonnières est valable pour l'automne et le début de l'hiver (octobre, novembre et décembre). Ces prévisions mettent en évidence un automne qui s'annonce majoritairement sec, avec des températures globalement de saison. Selon ces tendances à long terme, le retour des pluies efficaces sur la France ne se ferait pas avant décembre.

Ces prévisions saisonnières, mises à jour chaque 10 du mois, concernent l'automne météorologique et le début de l'hiver, d'octobre à décembre. Un signal concernant la poursuite du déficit pluviométrique se dégage de ces prévisions, tandis que les températures seraient plutôt de saison, où légèrement supérieures. Concernant les précipitations, il faudrait attendre le mois de décembre pour voir le retour réel des précipitations sur notre pays (pluie en plaine et neige en montagne).

Situation générale pour la France métropolitaine:

Notre pays serait plutôt marqué par la proximité de l'anticyclone atlantique, dans une situation dite de "bordure anticyclonique". Ces hautes pressions empêcheront le passage normal des perturbations océaniques, même si des dégradations passagères sont inévitables, notamment en raison des anciens ouragans de l'Atlantique. Il n'y a pas de signal fort en Méditerranée concernant les épisodes pluvieux, ce qui n'empêche pas non plus le risque ponctuel de dégradations. De ce fait, les précipitations resteraient largement déficitaires sur l'hexagone, en particulier les régions centrales et l'est du pays. Il faudra attendre le mois de décembre pour voir apparaître une anomalie dépressionnaire nette sur l'Europe de l'ouest, aboutissant alors au retour d'un temps très perturbé.

s  de la saison. La moitié nord serait arrosée de façon encore assez dispersée. Les températures seraient de saison, sans anomalie particulière.

Prévisions saisonnières octobre

Avec les réserves qu'il convient d'apporter à une échéance lointaine, les données en notre possession font état d'un mois d'octobre qui serait plutôt beau et toujours sec, sous l'influence de l'anticyclone atlantique. Le déficit pluviométrique sera donc plus marqué sur l'ouest de la France. Avec un flux souvent orienté au nord ou au nord-est, les températures seraient de saison, avec un risque de gelées précoces par nuits dégagées. Le temps redeviendrait alors assez sec pour la saison autour de la Méditerranée, avec une situation majoritairement propice au Mistral. De ponctuels épisodes méditerranéens sont inévitables mais ne semblent pas caractériser ce moisQuelques perturbations pourraient affecter le flanc est de la France et les Alpes.

Prévisions saisonnières novembre

Les conditions de bordure anticyclonique devraient prédominer, avec des pressions plus élevées que la normale sur la France. L'ouest et le sud-ouest du pays seraient les plus concernés par cette sécheresse tardive. Les conditions météo seraient plus mitigées et plus proches des moyennes sur le flanc est de la France. Il n'y a pas d'indicateur d'une saison pluvieuse marquée au sud-est de notre pays malgré des marqueurs de précipitations sur les reliefs (Pyrénées-orientales et Alpes du sud). Les températures de novembre seraient supérieures aux moyennes, sous l'effet d'un bon ensoleillement et du flux plus souvent orienté au sud.

Prévisions saisonnières décembre

La situation synoptique, c'est à dire la configuration générale des centres d'action, devrait changer, avec une forte anomalie dépressionnaire. Il conviendra de surveiller à quelle période se fera la transition. La dominante serait un temps très perturbé avec le défilé des perturbations océaniques balayant tout le pays du nord au sud. Le flux serait orienté à l'ouest, voire parfois au nord-ouest, ce qui laisse apparaître une faible anomalie fraîche. Mais même en considérant des températures de saison, cette nouvelle synoptique serait synonyme de chutes de neige abondantes en montagne, à moyenne ou basse altitude.

En conclusion, ce mois de septembre restera probablement plus doux que les moyennes et toujours sec. L'automne, dans sa globalité, s'annonce sec sur l'hexagone avec des températures assez proches, ou légèrement supérieures aux moyennes. Selon ces prévisions, il faudrait attendre le mois de décembre pour retrouver un temps perturbé et très pluvieux, davantage de saison.

Voir aussi :

Comment sont élaborées les prévisions saisonnières

Notre tendance pour les 4 semaines à venir


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel