l'assistance météo en direct

Prévisions saisonnières pour la fin de l'été - début de l'automne

Prévision saisonnière
vendredi 10 juillet 2020  16H45

L'actualisation des prévisions saisonnières est valable pour la fin de l'été et le début de l'automne (août, septembre et octobre), revêtant ainsi une importance particulière avec, notamment, les vacances et les vendanges. Ces prévisions mettent en évidence un été qui sera moins chaud que les 5 précédents, mais finalement encore assez sec notamment sur les régions de la moitié nord. Cette sécheresse risque de se prolonger pendant l'automne.

Ces prévisions saisonnières, mises à jour chaque 10 du mois, concernent la deuxième partie de l'été et le début de l'automne, avec les mois d' août, septembre et octobre. Depuis la deuxième quinzaine de juin, le temps a changé sur l'hexagone avec une météo assez changeante sur la moitié nord et des chaleurs durables au sud-est, ce qui reflète une situation assez classique finalement. Ce changement semble devoir conditionner la suite de l'été, avec l'établissement d'une météo plus standard sur l'hexagone, ce qui avait été anticipé dans nos précédents bulletins. Cependant, même si nous retrouvons un été plus habituel, le déficit pluvioémtrique semble devoir se maintenir durablement, avec l'extension de la sécheresse de surface sur notre pays.

 

Carte des anomalies de températures et de précipitations prévues pour la période août-sept-octobre.

Situation générale pour la France métropolitaine:

Notre pays restera majoritairement influencé par des systèmes dépressionnaires souvent situés en Méditerranée, apportant un temps à nouveau plus orageux. La moitié nord de l'hexagone, au plus proche des anticyclones, serait globalement privilégiée au prix d'une sécheresse de surface de plus en plus marquée. Au sein de ce type de temps changeant, le mois d'août serait finalement un peu moins anticyclonique qu'en juillet, avec un flux s'orientant souvent à l'est. Cette configuration pourrait être propice à de la chaleur tardive sur notre pays.

Prévisions saisonnières août

La fiabilité pour le mois d'août reste encore à affiner : à ce jour, il serait un peu moins beau que juillet, surtout pour le sud de notre pays, où les orages redeviendraient plus fréquents. Les températures seraient un peu supérieures aux moyennes de saison (de l'ordre de +0,5°) avec un déficit de précipitation, surtout sur la moitié nord de la France. Au sud, les orages redeviendraient à nouveau plus nombreux après un mois de juillet sec, soumis au Mistral (évolution principalement sur les reliefs). En fonction de l'orientation du flux dominant au sud-sud-est, de la chaleur tardive serait possible en deuxième quinzaine.

Prévisions saisonnières septembre

La fiabilité reste limitée mais il semblerait que l'on se dirige vers un beau mois en France. La tendance sèche se maintiendrait majoritairement sur notre pays, notamment sur une grande moitié nord, avec un flux plutôt orienté au nord-est dominant : cette situation de "bordure anticyclonique" apporterait du beau temps pas trop chaud mais sec. Les régions du sud-est et du centre-est pourraient rester plus instables et moins chaudes avec des orages, principalement en montagne.

Prévisions saisonnières octobre

Avec les réserves qu'il convient d'apporter à une échéance lointaine, les données en notre possession font état d'un mois d'octobre qui serait encore plutôt beau et sec, sous l'influence de l'anticyclone atlantique. Avec un flux souvent orienté au nord, les températures seraient de saison, possiblement plus fraîches, avec un risque de gelées précoces. Le temps resterait alors particulièrement sec pour la saison autour de la Méditerranée, et, à ce jour, il n'y a pas de signal en faveur d'épisodes cévenols actifs, qui pourraient survenir plus tardivement, en novembre.

En conclusion, l'été 2020 s'annonce assez standard en ce qui concerne les températures, assez différent des précédents que nous venons de connaître en France métropolitaine. Cette tendance était évoquée dans nos bulletins saisonniers initiaux. Cependant, en raison de la persistance des situations anticycloniques sur notre pays, la sécheresse s'annonce plus marquée que ce que nous attendions : d'abord de surface, le déficit pluviométrique pourrait conduire, d'ici à l'automne, à une sécheresse plus profonde et assez généralisée.

A l'échelle de l'Europe :

L'été s'annonce plutôt chaud et surtout sec en Europe, surtout vers l'est du continent, avec toujours une récurrence plutôt anticyclonique sur les hautes latitudes (Scandinavie...), apportant un temps plus chaud que les moyennes. A l'inverse, les pressions plus basses en Méditerranée apporteraient un temps fréquemment orageux sur la péninsule ibérique, l'Italie et l'intéreur de la Grèce, et, dans une moindre mesure, sur l'Afrique du Nord : cette configuration serait propice à de fréquents orages et à des répits dans la chaleur estivale, qui devrait alors rester dans les valeurs normales. De courtes mais intenses canicules sont donc probables pour l'Afrique du Nord, jusqu'en octobre.

Voir aussi :

Comment sont élaborées les prévisions saisonnières

Notre tendance pour les 4 semaines à venir


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel