l'assistance météo en direct

Cyclone Harold : les Vanuatu dévastées, les îles Fidji et Tonga sévèrement touchées

Ciel - Nuages
jeudi 09 avril 2020  10H09
Une dépression tropicale s'est formée à 700 km au nord-ouest de la Nouvelle-Calédonie, entre les îles Vanuatu et les îles Salomon jeudi dernier. Passé au rang de cyclone tropical samedi, Harold a dévasté les îles du Vanuatu et une partie des Fidji. Après avoir touché les Tonga, Harold s'éloigne loin des terres en s'affaiblissant.

Le sud de l'océan Pacifique se trouve en fin de saison cyclonique en cette période de l'année. Jeudi dernier, une masse nuageuse convective très compacte s'est formée pour donner naissance à un cyclone très puissant nommé Harold.

Actuellement, le cyclone tropical Harold se trouve au sud-est du Royaume de Tonga. Il a affecté l'archipel de mercredi soir à ce jeudi (UTC). Contrairement à ce qui était prévu, le cyclone Harold s'est renforcé sur sa route vers Tongatapu, obligeant les autorités tongiennes à déclarer l'état d'urgence. Les rafales en mer ont été estimées à 260 km/h et les vents moyens à 170 km/h. Des pluies diluviennes, des submersions marines et des vents très violents ont sévi sur une partie des îles.

Les îles Fidji et du Vanuatu ont également subi ce violent cyclone.

Les Fidji durement touchées

De mardi soir à ce mercredi matin, Harold a sévi sur les Fidji. Malheureusement et comme anticipé, le cyclone est resté très vigoureux et s'est maintenu en catégorie 4/5 à son passage sur l'archipel. Des vents très violents, jusqu'à 240 km/h, ont causé de nombreux dommages. Des toits ont été arrachés notamment à Suva, ville méridionale de la grande Viti. Des inondations se sont également produites, notamment en raison de cours d'eau qui sont sortis de leur lit et des submersions marines.

Pour l'heure, nous ne disposons pas encore d'informations sur l'île qui a été la plus touchée, à savoir Kadavu, peuplée par une dizaine de milliers d'habitants. En effet, le cyclone tropical est passé en plein sur cette petite île, le pire scénario possible. De même, nous ne disposons pas de bilan humain.

 

Les Vanuatu dévastées

Ce lundi, le cyclone tropical très intense Harold, équivalent catégorie 4/5 à 5/5 sur l'échelle de Saffir-Simpson, a traversé d'ouest en est l'archipel du Vanuatu. Les îles d'Espiritu Santo et de Pentecôte ont essuyé des rafales d'une rare violence.

Lors de son impact, les vents moyens étaient estimés à 268 km/h et les rafales à 300 km/h pour une pression estimée entre 912 à 915 hPa. Il faut remonter à mars 2015 pour trouver cyclone plus puissant sur l'archipel du Vanuatu. Harold est ainsi devenu le 2e cyclone le plus puissant de l'histoire à frapper l'archipel, après Pam en mars 2015. De nombreuses photos nous sont parvenues relatant les nombreux dégâts matériels provoqués par le cyclone.

Outre les vents, les pluies et les submersions marines ont engendré des dégâts bien avant l'atterrissage du cyclone.

Aux dernières nouvelles, il n'y pas de victimes à déplorer sur les Vanuatu. Toutefois, Harold avait déjà emporté samedi dernier un ferry affrété pour lutter contre le coronavirus au large des îles Salomon. Au moins 27 passagers sont toujours portés disparus après avoir été emportés par des vagues.

A voir aussi :

Météo semaine : très grande douceur, très peu de pluie

Météo week-end et lundi de Pâques : dégradation orageuse et baisse des températures

Climat d'avril : les premières chaleurs

Pourquoi le soleil et les conditions printanières ne sont pas (forcément) une bonne nouvelle ?

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 3 mai


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel