l'assistance météo en direct

Tempête Gloria en Roussillon : nouveau bilan ce mercredi soir

Pluie - Vent - Orage - Tempête - Froid - Catastrophe
mercredi 22 janvier 2020  22H28

Depuis lundi soir, la dépression nommée « Gloria » par les services de la météorologie espagnole provoque des intempéries sur le nord-est de l'Espagne et les Pyrénées-Orientales. Bilan provisoire ce mercredi soir, alors que nous arrivons à plus de la moitié de cet épisode d'intempéries, qui prendra fin jeudi en milieu de matinée.

Vagues de plus de 10 mètres en mer, plus de 2 mètres de neige en montagne, jusqu'à 335 mm de pluies mesurés depuis hier soir... Les Pyrénées-Orientales subissent actuellement un épisode d'intempéries d'une intensité exceptionnelle en plein cœur de l'hiver.

Jusqu'à 4 mois de pluies en 48 heures

Les cumuls de pluies atteignent ces dernières 48 heures 325 mm à Arles-sur-Tech, 292 mm dans le secteur de Serralongue, 280 mm à Argelès-sur-mer, 275 mm à Amélie-les-Bains, ce qui correspond à quatre mois de précipitations. C'est donc la côte Vermeille, la plaine du Roussillon, le Vallespir et la vallée du Tech qui subissent les plus fortes pluies depuis lundi soir, soit tout l'est du département des Pyrénées-Orientales.

Jusqu'à 2 mètres de neige en montagne

Il neige fortement depuis la nuit de lundi à mardi avec une limite pluie / neige qui est remontée mercredi au-dessus de 1600 mètres en raison du redoux en cours. La couche atteint déjà plus d'1,70 m dans le massif du Canigou à 2150 mètres d'altitude et 1,10 m à la station de ski d'Eyne à 1800 mètres.

Des vagues de plus de 10 mètres de haut en mer, des vents tempétueux

Depuis mardi matin, une tempête concerne la mer au large de la côte Vermeille. Des vagues de plus de 10 mètres ont été observées. Une vague de 11,3 mètres de haut a été mesurée mardi matin au large de Banyuls-sur-mer, à proximité du cap Béar, équivalant à la taille d'un immeuble de près de 4 étages. Quant aux vents ils soufflent aussi violemment en bord de mer qu'en montagne avec des rafales mesurées à 187 km/h au Grau Roig en Andorre, 114 km/h au cap Béar (66), 105 km/h à Formiguères (66) et 103 km/h à Leucate (11)

Inondations, crues et routes coupées

Des inondations coupent de nombreuses routes. Ainsi, le Tech, la Têt, l'Agly et l'Aude subissent des crues très importantes. L'Aude a connu un pic de crue trentennal entre Quillan et Limoux (11) cet après-midi. A Carcassonne, le pic de crue est attendu à près de 6 mètres cette nuit (niveau de crue trentennal) L'Agly connaît également une crue très importante à Rivesaltes (66) ce soir. Le Tech et la Têt subissent également des crues très importantes.

Risque d'avalanche maximal en montagne

Le massif du Canigou est particulièrement touché puisqu'on relève déjà 1,70 mètre de neige fraîche depuis hier matin. Résultat, le risque d'avalanche est devenu maximal mercredi soir, d'autant qu'on attend encore entre 30 cm et 70 cm de neige supplémentaires d'ici jeudi 12h au-dessus de 2000 mètres d'altitude.

Nouvelle et dernière forte dégradation cette nuit et jeudi matin

Une dernière salve fortement pluvieuse remontant des Baléares et de Catalogne balaie l'ensemble des Pyrénées-Orientales et le sud de l'Aude cette nuit, jusqu'en milieu et fin de matinée. Des intensités de 5 à 10 mm par heures sont envisagées pendant au moins 5 heures d'affilée, pouvant accentuer les crues et les inondations en cours.

C'est jeudi en fin de matinée, que cet épisode d'intempéries se terminera, avec l'évacuation des pluies vers le Languedoc et la Provence.

A voir aussi : 

Communiqué spécial aux intempéries majeures dans l'extrême sud

 


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel