l'assistance météo en direct

Bilan des intempéries : inondations et record de pluie à Béziers

Orage
jeudi 24 octobre 2019  07H20
Nos services étaient en alerte de niveau orange depuis 3 jours pour un épisode de pluies intenses et d'orages sur les régions proches de la Méditerranée. Les intempéries, qui ont fait trois victimes, se sont calmées sur l'ensemble du pourtour de la Méditerranée ce jeudi. Bilan de cet épisode méditerranéen qui a vu un record de pluie en 24 heures battu à Béziers.

Les épisodes de fortes pluies dans le sud-est en automne font partie intégrante du climat méditerranéen de ces régions, au même titre que le temps durablement sec et ensoleillé que l'on y trouve en période estivale. Revenons sur les caractéristiques de cet épisode méditerranéen de grande étendue mais qui ne revêt pas de caractère exceptionnel.

Une situation météo explosive

Cet épisode de fortes intempéries résulte d'un important conflit de masses d'air entre de l'air frais venu de l'Atlantique et de l'air chaud et instable remontant du Maghreb. Mardi après-midi, le contraste de températures était exceptionnel entre Ajaccio où l'on enregistrait 33°C et Perpignan avec 14°C ! Tous les ingrédients étaient donc réunis pour avoir une situation explosive avec une convergence des vents sur le Golfe du Lion, un énorme conflit de masses d'air et une dépression advectant de l'air très instable de la Catalogne vers l'Occitanie.

Un épisode plus actif en plaine que sur les reliefs

Contrairement au week-end dernier où l'épisode de pluies intenses était de type cévenol avec plus de 400 milllimètres observés sur les Cévennes ardéchoises, ce nouvel épisode d'intempéries a concerné surtout les plaines du littoral du Languedoc et du Roussillon. C'est la configuration météorologique, avec une convergence des vents sur les zones proches du littoral et des lignes d'orages qui se sont formées au plus près de la dépression, qui peut expliquer cette situation plus propice aux importants cumuls sur les plaines côtières.

Un épisode méditerranéen intense mais pas exceptionnel

Plusieurs salves orageuses ont concerné le Languedoc et le Roussillon entre mardi matin et mercredi en début d'après-midi. Les intensités horaires les plus fortes ont atteint 50 à 60 mm par heure dans les secteurs d'Argelès, de Leucate, Narbonne et Béziers soit 15 à 20 jours de pluie en l'espace d'une heure. Sur 6 heures, les cumuls de pluie ont atteint localement 120 mm. Si l'on compare ces valeurs à la catastrophe de Trèbes dans l'Aude le 15 octobre 2018, on s'aperçoit que les intensités horaires maximales sont du même ordre mais qu'il était tombé près de 300 mm en 8 heures en raison du caractère stationnaire de l'évenement orageux. Cela n'a pas été le cas lors de cet épisode et explique que les inondations soient plus localisées et moins dramatiques que l'événement de l'année dernière.

Si l'on s'intéresse aux cumuls de pluie en 24 heures, seule la région de Béziers bat un record de pluie en 24 heures pour un mois d'octobre avec 243 millimètres. A Narbonne par exemple avec 187 mm,  le record du 26 octobre 1992 avec 290 mm est assez éloigné. Même constat dans les Pyrénées-Orientales, avec 180 mm à Banyuls contre 305 mm le 3 octobre 1987.

Cet épisode méditerranéen prend fin ce jeudi, avec des orages se décalant en Italie et en mer Méditerranée. Quelques orages peuvent encore subister sur la Corse au cours de votre journée, mais l'accalmie reste tout de même assez généralisée. Finalement, cet épisode est de grande ampleur, assez intense mais sans caractère exceptionnel.

Que faire en cas d'inondation ?

Voir aussi :

Notre suivi sur l'épisode méditerranéen en cours

La météo détaillée du prochain week-end

La tendance météo de l'hiver

 


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel