l'assistance météo en direct

Violents orages du 14-15 octobre : le bilan

mercredi 16 octobre 2019  05H56
Un épisode orageux marqué, assez atypique pour cette période de l'année, a traversé la France de l'ouest vers le sud-est entre lundi et ce mardi 15 octobre. L'activité électrique et les rafales de vent en sont les principales caractéristiques.

Du lundi 14  octobre au mardi 15 octobre, un front froid actif a traversé la France de l'ouest vers le sud-est, entraînant deux dégradations orageuses : la première a touché l'ouest de la France lundi avec une activité électrique intense, et la deuxième s'est activée de façon assez classique pour la saison au sud-est, entre les Cévennes et la région PACA.

Lundi 14 otctobre : violents orages et rafales de vent au centre-ouest

Les orages ont été violents lundi après-midi et soir de la Nouvelle-Aquitaine aux Hauts-de-France. Une première ligne orageuse s'est formée le long de la côte atlantique en remontant du Pays Basque au pays nantais et rennais. De puissantes rafales de vent ont été mesurées à l'avant de ces cellules, en particulier à Rousse (72) avec une rafale à 109 km/h et 113 km/h à Laval (53).

Des orages de grêle ont également été observés, notamment au sud de Bordeaux vers 17h avec des grêlons de la taille d'une balle de tennis. En fin d'après-midi, la Haute-Normandie a également subit le passage du front orageux avec des rafales entre 50 et 70 km/h, voire même 80 km/h à Rouen où les fortes pluies ont provoqué des ruissellement dans le métro. En général les cumuls ont été compris entre 10 et 20 mm tombés en l'espace d'1h voire un peu moins.

L'activité orageuse a été plus diffuse en Île-de-France mais de fortes rafales de vent ont pu être enregistrées avec 80 km/h à Paris87 km/h à Orly89 km/h à Roissy et 90 km/h à Melun. On a même pu observer une rafale à 109 km/h au Plessis-Belleville.

Enfin, ces orages ont apportés les pluies les plus abondantes sur l'ouest et le sud-ouest du massif central avec en moyenne 20 à 30 mm mais localement jusqu'à 42,2 mm à Saint Martin de Fres (24) et 65 mm à Bidache (64).

Avec 10457 impacts de foudre, la journée de ce lundi se place en 3 ème position des journées les plus foudroyées depuis le début d'année, dans un contexte annuel globalement peu foudroyé, après le 6 juillet (11832) et le 26 juillet (15530). (source Météorage).

Mardi 15 octobre : fortes pluies au sud-est, tornade à Arles

Dès la nuit du lundi au mardi, alors que les orages cessaient à l'ouest, les vents du sud, soufflant à l'avant du front froid, ont fait remonter de violents orages sur le Languedoc et la région PACA.

Dans la nuit, un axe pluvio-orageux très actif s'étendait le long de la vallée du Rhône, s'étendant en direction de la Bourgogne-Franche-Comté. Les plus forts orages concernaient les départements à l'avant du front en Ardèche, Drôme et en redescendant vers le delta du Rhône. Les intensités horaires étaient parfois marquées avec par exemple 35,0 mm  relevés de 4h à 5h à Tarascon dans les Bouches-du-Rhône (13). 

Par ailleurs, une tornade s'est produite en fin de nuit (vers 04h du matin) dans les Bouches du Rhône, près d'Arles, pulvérisant une quarantaine de toitures et retournant des véhicules et caravanes. Plusieurs personnes seraient blessés.

En matinée, les orages étaient violents sur la Côte d'Azur, du Var à la frontière italienne, avec de nombreux impatcs de foudre. Les cumuls les plus importants s'enregistraient au nord des Alpes-Maritimes depuis la fin de la nuit avec jusqu'à 117 mm dans le massif du Mercantour, 102 mm à Ascros et 60 mm en général dans l'arrière-pays au-dessus de la Côte d'Azur. Dans le Var, on relevait 70 mm à Draguignan et jusqu'à 80 mm dans le haut Var.

A noter que les cumuls maximum de cet épisode ont été relevé comme prévu dans les cévennes ardèchoises avec 140 mm à Sainte Eulalie (07).

Les Alpes-Maritimes subissent les orages les plus forts de l'épisode en cours de matinée. On relèvait jusqu'à 122 mm à Ascros (06). Les cours d'eau ont réagi : le Var a été placé en niveau jaune par l'organisme de surveillance Vigicrue, avec une hausse brutale de 1 m au niveau de Malaussène.

L'épisode s'est terminé en début d'après-midi avec l'évacuation du front orageux vers l'Italie, en passant brièvement sur la Corse. Les cumuls principaux s'établissent alors à 160 mm en 9 heures à Saint Martin de Vésubie (06), dont 70 mm en 1 heure (entre 7h et 8h ce mardi matin, au passage de l'orage). A Nice, l'orage a donné 30 mm, ce qui reflète bien la différence d'intensité entre le littoral et l'arrière-pays.

  

Voir aussi :

Orages dangereux

Que faire en cas d'orage


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel