l'assistance météo en direct

Sécheresse en France : retour de la pluie, qui va en profiter ?

dimanche 22 septembre 2019  11H37
Après un été très sec avec deux périodes de canicule et de nombreux records de chaleur battus, la situation hydrologique est préoccupante. La sécheresse des sols est à un niveau record pour cette période de l’année et concerne une très grande partie de la France. Les nappes phréatiques sont déficitaires sur 80% du pays si bien que 88 départements sont concernés par des restrictions d’eau sur une partie de leur territoire. Alors que Paris totalise plus de 30 jours consécutifs sans la moindre pluie, les perturbations océaniques vont enfin revenir ces prochains jours.

Cette situation de sécheresse est le résultat de plusieurs facteurs à savoir un hiver dernier trop peu arrosé qui n’a pas permis aux nappes phréatiques de faire le plein, des précipitations très déficitaires depuis la mi-juin sur un grande nombre de régions, des températures très élevées cet été, aggravant le dessèchement des sols en surface.

 

Retour de la pluie ces prochains jours : quelles régions vont vraiment en profiter ?

Depuis un mois, la France subit une situation de blocage anticyclonique avec la persistance de hautes pressions qui font barrage aux perturbations atlantiques ; ces dernières sont obligées de passer très au nord sur la Scandinavie ou vers le sud sur la péninsule ibérique et les pays du Maghreb. La France subit donc un temps durablement sec.

Ce week-end, la situation météo commence à changer. L’anticyclone se décale vers l’Europe Centrale tandis qu’une zone dépressionnaire se creuse sur le proche Atlantique. Le temps se dégrade par l’ouest mais aussi par le sud avec l’orientation du flux au sud-est faisant remonter de l’air humide et instable de Méditerranée. Depuis hier, un 1er épisode de fortes pluies concerne le sud-est. Ces pluies modérées et bénéfiques pour la nature remontent ce dimanche vers l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté. Dans le même temps une perturbation traverse le nord du pays ce dimanche mais les cumuls de pluie s’annoncent insuffisants pour permettre de mouiller les sols en profondeur.

 

Au cours de la semaine prochaine, la circulation perturbée se rétablira sur les Iles Britanniques et le nord-ouest de la France subira aussi le passage des perturbations océaniques accompagnées de pluies qui seront les bienvenues pour atténuer la sécheresse de surface. Elles ne serviront pas au remplissage des nappes phréatiques, la végétation ayant encore des besoins en eau importants à cette époque de l’année. D’ici la fin de semaine prochaine, les régions allant de la Bretagne aux Hauts-de-France et les régions de l’est et du sud-est verront la sécheresse s’atténuer. Entre ces deux zones, les précipitations risquent d’être insuffisantes pour espérer une vraie amélioration sur le plan de la sécheresse.

 

Peut-on espérer un arrosage copieux en octobre et novembre ?

Nos prévisions saisonnières pour l’automne ne sont pas optimistes pour les mois d’octobre et novembre. Les précipitations resteraient déficitaires sur une grande partie du pays avec des perturbations peu actives et quelques épisodes pluvieux méditerranéens. Il faudra donc un hiver très arrosé pour espérer une vraie amélioration sur le plan hydrologique.

 

Voir aussi :

Le temps de la semaine (du 23 au 27 septembre) : humide au nord, davantage de soleil au sud

Quelle évolution pour samedi et dimanche prochains (28 et 29 septembre) ?

La tendance météo jusqu'à 20 octobre

Nos prévisions saisonnières : automne et début de l'hiver

Réchauffement climatique : les nouveaux scénarios envisagés


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel