l'assistance météo en direct

Violents orages en Espagne : la fin des intempéries cette semaine

Orage
lundi 16 septembre 2019  14H32
Des intempéries ont fait rage, tout du long de la semaine dernière sur l'est de l'Espagne où il est tombé localement l'équivalent de 6 mois de pluies en quelques jours, provoquant des inondations d'une ampleur inédite. Dimanche, les orages les plus violents se sont décalés vers le centre du pays et le sud connait une nette amélioration en ce début de semaine.

Cette goutte froide responsable des intempéries est exceptionnelle à plusieurs titres. Par sa précocité tout d'abord : en effet, des intempéries d'une telle ampleur surviennent habituellement entre octobre et décembre, à l'image des terribles inondations qui s'étaient produites en novembre 1987 et en  décembre 2016 dans la région d'Alicante et de Murcie. Ensuite par la descente très au sud en latitude d'une goutte froide, situation fréquente en novembre mais remaquablement précoce à la mi-septembre. Cette goutte froide est également exceptionnelle par sa durée puisqu'elle a concerné l'Espagne de mercredi à dimanche dernier. Enfin, la conjonction des eaux surchauffées de la Méditerranée et de cette goutte froide d'altitude a pu servir de carburant pour renforcer l'intensité de ces intempéries.

Ce lundi : l'amélioration se confirme

L'alerte aux violents orages a été levée sur l'Espagne ce dimanche. Malgré des orages ponctuellement forts, sur le nord de l'Espagne, la goutte froide responsable des intempéries depuis mardi dernier se comble désormais rapidement. Néanmoins, ce week-end, de gros orages ont encore éclaté entre Grenade et la région de Madrid où il est tombé localement l'équivalent d'1 mois de pluies en 24 heures.

D'ores et déjà, le bilan de ces intempéries est dramatique avec au moins 6 personnes portées disparues ou noyées. Des milliers d'hectares de terres agricoles sont sous les eaux, des centaines d'habitations inondées dans les régions de Valence, Murcie, Alicante et Malaga. Ce bilan provisoire pourrait s'alourdir.

 

Précédemment : le déluge depuis le milieu de semaine

Dans la nuit de mercredi à jeudi, de très fortes pluies orageuses se sont abattues sur le sud de la province de Valence et le nord de la province d'Alicante. La localité d'Ontinyent a reçu pas moins de 297 millimètres ce qui correspond à 5 mois de précipitations en moins de 12 heures. Il n'y avait jamais eu autant de pluies tombées en l'espace d'un jour à la station selon les services météorologiques nationaux (début des relevés 1917).

Ces pluies diluviennes ont provoqué des crues éclairs et des inondations. D'autres stations recueillent des cumuls importants : 96 mm à Pego, 90 mm à Fontanars, 84 mm à Alcoy. A noter que la station de Valence est restée à l'écart des plus fortes pluies avec 16 millimètres.

C'est de jeudi à vendredi que la situation météo était la plus critique sur la partie sud-est de l'Espagne avec la stagnation d'une goutte froide (poche d'air froid en altitude) surplombant une eau de mer très chaude (26°C) en cette fin d'été. L'instabilité sera très forte avec de violents orages accompagnés de pluies diluviennes qui sont déjà à l'origine de crues éclairs et d'inondations dans les provinces du sud-est espagnol.

 

Inondations et trombes marines dans les Baléares

Le conflit de masse d'air en mer des Baléares a déjà provoqué cette semaine des conséquences notables, notamment sur les îles de Majorque, Minorque et Ibiza de mardi à mercredi. Comme prévu initialement, des phénomènes tourbillonnaires se sont produits. Heureusement, ils sont  restés en mer et n'ont pas causé d'incident. Ces trombes marines ont été filmées par de nombreuses personnes se trouvant sur les côtes de Majorque.

Ce même conflit de masse d'air a entraîné une forte dégradation orageuse de la Catalogne aux Baléares avec de fortes pluies orageuses. Sur l'île de Majorque, sous un violent orage, on a relevé un cumul de pluie de 184 millimètres à Lluc, station météo située à 480 m d'altitude, toujours de mardi à mercredi. Au passage des orages, on a enregistré de violentes rafales de vent, notamment à la station de Bunyola située à 1000 m d'altitude avec 110 km/h. Par ailleurs des inondations importantes ont eu lieu mardi soir à Port Mahon sur l'île de Minorque ainsi que dans la ville d'Ibiza.

Voir aussi :

Prévisions saisonnières pour l'automne et le début de l'hiver

Bilan de l'été 2019


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel