l'assistance météo en direct

Canicule : le jour le plus chaud ce jeudi 25 juillet 2019

vendredi 26 juillet 2019  17H50
A la différence de celle du mois de juin, cette deuxième canicule de l'été a gagné l’Île-de-France et les Hauts-de-France. De nombreux records de chaleur, de nuit comme de jour, ont été battus. Ce jeudi 25 juillet 2019 devient la journée la plus chaude que la France ait connu, à égalité avec celle du 5 août 2003.

Ce jeudi 25 juillet 2019, la matinée commençait chaudement avec des températures impressionnantes, qui ont été pour la plupart des records absolus de douceur nocturne comme 23,2°C à Lille, 25°C à Langres, 24,8°C à Roissy Charles de Gaulle et 25°C à Phalsbourg (Moselle). La nuit du mecredi 24 au 25 juillet a d'ailleurs été la nuit la plus chaude que la France a vécue avec un indicateur thermique de 21,4°C

Dans l'après-midi, les températures entre l'Île-de-France, les Hauts-de-France et le Grand Est ont atteint des valeurs très élevées. Les records de chaleur sur la zone ont été pour la plupart pulvérisés, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais avec des valeurs incroyables : 41,3°C à Dunkerque,  41,5°C à Lille. et 41,7 à Amiens.

A Paris, le record de chaleur tous mois confondus à la station historique de Paris-Montsouris (début des relevés 1873) a été battu avec 42,6°C. En Île-de-France, on a aussi relevé un 43,4°C à Saint-Maur.

Avec un indicateur thermique national de 29,4°C, cette journée du 25 juillet 2019 arrive au même niveau que celle du 5 août 2003.

Cela peut paraître surprenant puisque nous avons atteint des températures records, bien plus élevées que lors de l'épisode caniculaire de 2003 sur les régions de l'Île-de-France et des Hauts-de-France. Les records de Dunkerque et Lille sont dorénavant plus élevés que celui des villes méridionales comme Marseille, Lyon ou Bordeaux !

Comment alors expliquer que cette journée du 25 juillet 2019 ne soit pas la plus chaude ? Tout simplement parce que les régions du sud-est et de la côte atlantique ont conservé des valeurs de températures beaucoup plus modérées que lors de la canicule d'août 2003. Ainsi, les régions du sud ont tiré "vers le bas" les moyennes de la journée du 25 juillet.

Méthode de calcul de la journée la plus chaude

Le répère, permettant d'identifier la journée la plus chaude, est l'indicateur thermique, moyenne des températures minimales et maximales sur 30 villes de référence en France. Il donne une bonne indication sur le niveau moyen des températures à l'échelle de la France et permet de faire des comparaisons par rapport à une normale calculée sur 30 ans.

 

A lire aussi :

Direct canicule

Une semaine de chaleur extrême


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel