l'assistance météo en direct

Canicule : les effets du vent sur votre ressenti

jeudi 27 juin 2019  05H47

Le vent est souvent apprécié en cas de canicule puisqu’il permet de tempérer l’atmosphère et de rendre les chaleurs plus supportables. Mais en réalité, et comme c’est le cas en ce milieu de semaine, le vent en fonction de son origine, ne génère pas le même ressenti dans toutes les régions.

Une bise de nord-est rafraîchissante près de la Manche

La proximité d’un système dépressionnaire sur le proche atlantique et de hautes pressions sur les îles britanniques engendre un flux de secteur nord-est le long des côtes de la Manche et plus généralement sur l’ensemble des régions situées au nord de la Loire, limitant ainsi la progression des températures en courant d’après-midi. L’air est donc très respirable le long des côtes avec des rafales de l’ordre de 70 km/h jeudi et des températures souvent inférieures à 20°C sur le littoral exposé au vent. Le vent sera ainsi sensible jusqu’à vendredi mais prendra progressivement une composante de secteur est plus continentale et même de secteur sud-est à l’approche du week-end. Ceci aura pour conséquence une hausse de la température pour la journée de samedi.

La brise marine : l'effet d'un climatiseur naturel

Les littoraux sont connus pour connaître des amplitudes thermiques bien inférieures aux zones situées dans l’intérieur des terres. En effet, la mer jour un rôle de régulateur thermique. Ainsi, les nuits sont parfois plus suffocantes que dans l’arrière-pays avec des températures qui ont du mal à s’abaisser et un taux d’humidité parfois élevée d’où une sorte d’inconfort. En revanche en journée, l’échauffement du sol grâce au rayonnement solaire provoque une ascendance de l’air chaud (l’air chaud étant plus léger que l’air froid). Ceci provoque un appel d’air depuis le continent et la brise de mer se met alors en place.

La mer étant encore relativement fraîche à cette époque de l’année, cette brise chargée d’humidité permet de jouer un rôle de climatiseur sur les plaines littorales. C’est notamment le cas depuis le début de cette canicule sur le littoral méditerranéen et ça le restera ainsi jusqu’à la fin de cette semaine. A contrario, dans les terres, comme dans l'arrière pays provençal, la brise marine n'arrive pas à progresser jusque là et les températures s'envolent dans l'après-midi.

Le vent d’Autan : un ressenti brûlant

Le vent d’Autan qui est un vent de secteur sud-est, s’est levé en ce milieu de semaine atteignant des pointes à plus de 60 km/h sur le pays toulousain voire 80 km/h près des reliefs.  Dans ce contexte de canicule, ce vent venant du sud véhicule de l’air brûlant, amplifiant ainsi la chaleur dans ces plaines d’Occitanie. Le vent d’Autan perdurera jusqu’à jeudi mais en s’atténuant progressivement.

 

A voir aussi

Météo week-end : lent déclin de la canicule

Canicule : pourquoi la Bretagne a évité les fortes chaleurs

Canicule : attention à l'hydrocution


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel