l'assistance météo en direct

Tempête dans le sud-est lundi : 166 km/h en Corse !

mardi 12 mars 2019  14H45
Comme prévu par nos services qui avaient placé les 2 départements de la Corse et le Var en alerte de niveau orange, le vent a soufflé en violente tempête lundi en fin de journée sur l'extrême sud-est du pays.

Sous l'effet d'une puissante descente d'air froid venue d'Europe du Nord, une dépression s'est rapidement creusée sur le golfe de Gênes dans la journée de lundi avec un gradient de pression très important sur le bassin méditerranéen (1014hPa sur le Cap Corse contre 1029hPa à Perpignan). C'est entre 15h et 21h que les vents ont soufflé le plus violemment entre la Provence-côte-d'azur et la Corse :

- 166 km/h au cap de la Parata (2A)

- 151 km/h au Cap Pertusato (2A)

- 151 km/h à l'Ile Rousse (2B)

- 130 km/h à Porto-Vecchio (2A)

- 123 km/h à Ascros (06)

- 119 km/h à Vidauban (83)

- 111 km/h à Fréjus (83)

- 105 km/h à Bastia (2B)

 

 

Une des plus sévères tempêtes en mars de ces dernières années

Les tempêtes ne sont pas si fréquentes que cela au début du printemps météorologique sur l'extrême sud-est du pays. Elles surviennent plus fréquemment au coeur de l'hiver. La dernière en date à cette époque de l'année est la tempête Zeus, les 6 et 7 mars 2017. On avait observé jusqu'à 185 km/h au Dramont, un cap exposé du littoral varois au pied du massif des Maures. Deux ans auparavant la tempête Anton le 5 mars 2015 avait soufflé jusqu'à 145 km/h au Cap Corse et 151 km/h à Péone dans l'arrière-pays niçois. Ensuite, il faut remonter à la fin mars 1986 pour retrouver un épisode de vent aussi violent avec 155 km/h au Cap Corse.

De nouveaux incendies de forêts en Corse

Alors que le 23 février dernier un terrible incendie a ravagé 1500 hectares de maquis à Calenzana en Haute-Corse, de nouveaux feux se sont déclenchés dans l'après-midi de ce lundi attisés par un vent particulièrement violent. Plusieurs hectares ont de nouveau été ravagés par les flammes dans les secteurs d'Aléria et de Cervione en Haute-Corse. A noter que la sécheresse des sols, le taux d'humidité de l'air particulièrement faible et les vents forts contribuent à un risque accru d'incendies.

Voir aussi :

- Succession de tempêtes en mars : est-ce normal ?

- Cette semaine : beaucoup de vent au nord

- Previsions saisonnières pour le printemps et le début de l'été

 

 

 

 

 

 


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel