l'assistance météo en direct

Suivi neige : dernier point ce mardi à 12h

Neige
mardi 20 novembre 2018  12H25
Toute l'équipe de La Chaîne Météo se mobilise pour vous informer sur le suivi en temps réel des chutes de neige de ce mardi. Si cette dégradation est tout à fait classique pour une fin novembre, elle nécessite néanmoins une surveillance particulière en raison des phénomènes glissants qu'elle engendre sur les routes.

A 12h

Sous des températures positives (entre 1 et 2°C), les précipitations se poursuivent sur le bassin parisien, la Picardie et la Normandie. Ces températures limitent la formation d'une couche au sol même si quelques chutes de neige faibles à temporairement modérées sont encore observées sur les plateaux franciliens et collines normandes ainsi que sur l'Oise et l'Aisne. Quelques flocons sont également observés dans Paris intramuros, les 1ers de la saison. Ces chutes de neige n'ont aucune incidence sur la circulation d'autant qu'il n'y a pas de verglas.

Ces 1ères neiges en région parisienne n'ont rien d'exceptionnel, puisque la survenue des 1ères chutes de neige sur Paris se situe en moyenne entre le 25 novembre et le 5 décembre.

Par le passé, des chutes de neige bien plus importantes se sont produites beaucoup plus tôt dans la saison, comme le 3 novembre 1966 où la couche de neige avait atteint 5cm dans Paris. L'année dernière, la 1ère chute de neige de l'automne s'était produite le 30 novembre à Paris. En 2016, c'était le 7 novembre.

 

A 11h25

Notre attention se concentre entre la Champagne et la Normandie actuellement. En effet, on assiste à un renforcement temporaire des précipitations jusqu'à 12h30. Et comme ce renforcement des précipitations s'accompagne d'une baisse d'1°C de la température, cette baisse, même légère, suffit à transformer la pluie en neige.

C'est actuellement le cas en Île de-France où il neige sur les plateaux franciliens, ce qui peut apporter un léger saupoudrage mais sans aucune conséquence sur la circulation. Quelques flocons se sont aventurés dans Paris, là aussi sans aucun caractère inquiétant d'autant qu'à partir de 13h, le gros des précipitations s'éloignera vers la Normandie et que la température remontera, mettant fin à cet épisode pluvio-neigeux même si quelques bruines floconneuses pourront encore ponctuellement se maintenir jusqu'en milieu ou fin d'après-midi.

A 10h40

La neige est observée dans plusieurs endroits autours de l'Île-de-France, notamment ici dans l'Oise. Elle peut tenir au sol localement, avec des températures souvent aux alentours de 0°C.

A 10h

Des chutes de neige sont observées dans le département de Nièvre, plus précisément sur le sommet montagneux du Morvan, comme en témoigne cette image :

Les chutes sont fortes et la neige tient au sol à la faveur de températures qui sont globalement négatives sur zone (-1.5°C relevés).

 

A 9h30

La situation évolue désormais rapidement et favorablement en Rhône-Alpes avec des précipitations neigeuses en net affaiblissement et une température qui commence à remonter. La situation est en revanche un peu plus compliquée en Bourgogne Franche Comté et sur le sud de l'Alsace, entre Lons-le-Saunier, Besançon, Dijon, Langres, Belfort et Vesoul où il neige faiblement. En raison de températures proches de 0°C, la neige peut former une mince pellicule d1 à 2cm au sol sur ces secteurs. Prudence si vous circulez en Bourgogne Franche-Comté jusqu'à 11h ce matin, avant que la hausse des températures fasse fondre la neige en plaine.

Dans le nord, la Champagne, le bassin parisien et la Normandie se situent sous une goutte froide. Il fait suffisamment froid pour que la pluie se transforme par moments en neige sur les secteurs ruraux et les premières hauteurs. Des flocons peuvent s’aventurer aussi vers les centres urbains. Mais d'une manière générale, les sols ne sont pas suffisamment froids et les précipitations ponctuellement neigeuses pas assez fortes pour que ces flocons entraînent la formation d'une couche significative au sol.

A 9h  

De petites chutes de neige d'intensité faible mais pouvant saupoudrer les sols en raison de températures proches de 0°C se produisent toujours au nord et à l'est de Lyon, entre la Bresse et la région de Dijon ainsi que sur les secteurs de Lons-le-Saunier, Vesoul et Besançon.

La situation ne présente pas de caractère aggravant en dessous de 300 à 400 mètres d'altitude. Au dessus, le réseau secondaire peut être ponctuellement impacté, notamment dans le massif du Jura où la prudence reste de mise si vous circulez dans ce massif. De la Champagne à la Normandie en passant par le bassin parisien, les précipitations se poursuivent, sous forme le plus souvent liquide en raison des températures positives (entre 1 et 3°C).

Sous les plus fortes précipitations, la neige peut se mêler à la pluie, voire temporairement et localement la remplacer, comme cela est le cas en Seine-et-Marne ou bien sur les collines et les plateaux franciliens actuellement. Mais ces quelques flocons ou neige n'ont aucne incidence car la température de l'air et celle du sol ne sont pas suffisamment basses pour permettre la tenue de ces quelques faibles neiges.

A 8h30 

En Auvergne Rhône-Alpes, la situation s'améliore même s'il neige encore un peu sur l'Ain. En Franche-Comté, la situation reste délicate, notamment sur le Doubs et le Jura. Prudence si vous circulez entre Lons-le-Saunier et Besançon et notamment en direction du massif du Jura. Au dessus de 400 mètres d'altitude, la couche peut atteindre 5 à 10cm.

Dans le nord, des précipitations se produisent toujours de la Champagne à la Normandie. Malgré une baisse de la température depuis 6h ce matin (il fait entre 1 et 2°C) et l'apparition de quelques flocons sur Paris actuellement, voire quelques chutes de neige très faibles sur les plateaux et collines au-dessus de 200 à 300 mètres d'altitude (notamment sur la Seine-et-Marne), la situation ne présente aucun caractère aggravant particulier. Vous circulez sans problème.

 

A 8h 

Il neige faiblement au nord de Lyon. Ces chutes de neige faiblissent actuellement, mais prudence en raison des températures tout juste positives et de quelques phénomènes de verglas signalés entre le nord de la Drôme et de l'Ardèche, l'Isère, la Haute-Savoie et l'Ain. Soyez prudents sur les routes de ces départements dès 300 mètres d'altitude.

Une autre zone de précipitations s'étire de la Champagne à la Normandie en passant par l'Île-de-France. Ces précipitations se produisent essentiellement sous forme de pluie et neige mêlées sous des températures qui continuent à baisser avec 1 à 2°C. En Seine-et-Marne, la neige remplace la pluie mais ne tient pas au sol.

Rerouvez notre communiqué spécial lié à la neige

 

A 7h 

En plaine, les conditions de circulation ne sont pas affectées par la neige actuellement. Elle tombe trop faiblement pour impacter le réseau routier. Méfiez toutefois des sols humides à cause des précipitations en cours si vous remontez de Lyon vers Paris, notamment dans la traversée du Morvan.

En Champagne et sud le sud de la Picardie, une réactivation des précipitations est observée depuis quelques minutes, entre l'Aube, la Marne, la Seine-et-Marne et l'Aisne. Sous ces précipitations, la température baisse et vous pouvez observez si vous circuler quelques flocons, voire de faibles chutes de neige éparses mais qui ne tiennent pas au sol.

 

A 6h 

Quelques chutes de neige d'intensité faible se produisent en Auvergne Rhône-Alpes jusqu'en Bourgogne. En raison des températures voisines de 0°C, cette neige tient ponctuellement au sol jusqu'en plaine avec des épaisseurs qui ne dépassent pas 1 cm, excepté dans le secteur de L'Isle d'Abeau (38) où la couche atteint 5 cm. D'une manière générale, vous ne rencontrez pas de difficultés particulières de circulation, le réseau routier en plaine n'est quasiment pas affecté par ces faibles chutes de neige en cours. C'est un peu plus compliqué si vous traversez le Morvan.

Plus au nord, de la Champagne au bassin parisien jusqu'en Normandie, les températures sont toutes positives, de +1 à +3°C. Les précipitations tombent sous forme essentiellement liquide. Vous pouvez apercevoir quelques flocons entre les gouttes mais cette situation ne présente aucun caractère aggravant.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel