prévisions de
minuit à 12h
 
AJOUTER UN FAVORI
Fermer
 
Vous devez être connecté pour ajouter des favoris.

Si vous avez des identifiants METEO CONSULT, merci de vous rendre sur cette page :
 
Se connecter
 
Sinon, la création d'un compte METEO CONSULT est gratuite et ne prend que quelques instants...
 
Créer un compte gratuit
 
Eté 2013 : le plus chaud depuis 2003 malgré les orages
24/08/2013 23h58
Chaleur - Climat - Relevés
Eté 2013 : le plus chaud depuis 2003 malgré les orages !

France

Si le mois de juin dernier n'a pas brillé par sa chaleur et son ensoleillement sur la France avec de violents orages (contrairement à l'été 2003 où dès le mois de juin la chaleur a été au rendez-vous), le mois de juillet s'est rattrapé au point de figurer au troisième rang des mois de juillet les plus chauds depuis 1950.


Et ces 20 premiers jours du mois d'août, s'ils ne se montrent aussi estivaux et "torrides" que juillet, restent néanmoins assez chauds (excédent de +1 à +1,5°C par rapport aux moyennes)...


Un duo juillet/août en tête

Contrairement aux étés 1983 et 2006 où après un mois de juillet caniculaire, l'ambiance était devenue automnale en août (surtout en 2006), cet été 2013 (juillet/août) est le plus chaud depuis 2003 sur la France. Pour une vingtaine de villes françaises, nous avons mesuré le nombre de journées depuis le 1er juillet où la température moyenne a été supérieure à la normale. Sur 52 journées, la quasi-totalité des villes comptabilise entre 40 et 49 journées sur 52 où on constate un excédent, aussi bien à Lille (40/52), Paris (44/52), Rennes (42/52), Brest (44/52), Nantes (45/52), Orléans (44/52), Strasbourg (44/52), Lyon (42/52), Biarritz (43/52), Toulouse (44/52), Marseille (49/52), Nice (46/52), Clermont-Ferrand (42/52), Grenoble (40/52) et Dijon (40/52)...

A titre de comparaison, sur la même période (1er juillet / 22 août 2003), on comptabilise seulement 1 à 2 journées supplémentaires où la température a été supérieure aux moyennes (46/52 à l'été 2003 contre 44 cet été).


Des températures supérieures à 30°C plus fréquentes
sur Paris

A Paris, dans les statistiques établies sur 30 ans, il ressort que pendant la période 1971-2000, le nombre moyen de jours où la température atteint ou dépasse la barre des 30°C à Paris était de 5. Avec la nouvelle série portant sur la période 1981-2010, la probabilité d'avoir pendant l'été des journées avec une température supérieure à 30°C est remontée à 11 (1 jour en juin, 5 jours en juillet, 4 jours en août et 1 en septembre).

Et pourtant, sur les 5 dernières années (2008-2012), jamais ce chiffre n'a été atteint, puisqu'on a relevé chaque été de 4 à 10 jours. Mais cet été 2013 relève le niveau puisqu'au 16 août (et après une journée du 15 août où la température a atteint 30° tout rond dans la capitale), on comptabilise 15 journées où cette valeur de température a été atteinte (score encore éloigné des 23 journées pendant l'été 2003 !).


Un ensoleillement comparable à l'été 2003 ?...

Nous ne sommes que le 22 août et déjà on peut qualifier ces 2 mois d'été 2013 de bien ensoleillés. Sur Paris ou bien encore en Bretagne, il manque une quarantaine d'heures pour égaler la record d'ensoleillement de l'été 2003 (juillet et août). Ce sont d'ailleurs les régions situées au nord de la Loire qui ont été les plus favorisées par le soleil alors que dans le Sud, des nuages orageux ont parfois limité les apparitions du soleil (même si on se situe au-dessus des moyennes).

Au vu des dernières prévisions pour les 10 prochains jours et après un week-end maussade, de nouveaux records d'ensoleillement pourront être établis sur certaines villes du nord.


Retrouvez les prévisions météo pour la France, par téléphone, au 3201*