l'assistance météo en direct

Températures : une première quinzaine d'octobre record

jeudi 18 octobre 2018  05H45
La première quinzaine d'octobre qui vient de s'écouler a battu tous les records au niveau températures, en particulier du centre-ouest au nord-est. La chaîne météo revient sur cette situation exceptionnelle.

La situation était contrastée entre le nord et le sud en cette première quinzaine d’octobre. Une dorsale anticyclonique assez puissante s’est étendue de l’Europe Centrale aux Açores et empêchait les perturbations de vraiment nous atteindre. En revanche en Méditerranée, des systèmes dépressionnaires ont circulé et donné des inondations parfois catastrophiques, comme dans l’Aude le 15 octobre dernier.

Ainsi, le temps a été exceptionnellement sec dans les régions allant du centre-ouest au nord-est qui n’ont parfois pas vu une seule goutte d’eau depuis des semaines. Les perturbations circulaient en effet bien plus à l’ouest et au nord sur l’Atlantique. L'Europe de l'ouest et la France se sont donc retrouvées dans un flux de sud faisant remonter de l'air d'origine sub-tropicale. Les températures étaient donc très nettement au-dessus des normales, en particulier sur la moitié nord.  Par exemple, à Paris, la température maximale n'est pas descendue en-dessous de 25°C (seuil de chaleur) pendant 7 jours consécutifs, ce qui n'était jamais arrivé durant un mois d'octobre.

C’est en fait tout le centre-ouest, le Val-de-Loire, le bassin-parisien et le Grand-Est qui ont connu une période particulièrement douce. Les écarts aux normales ont atteint +4 à +4,5°C  du Centre-Val-de-Loire aux Hauts-de-France et aux Ardennes et d’une manière plus générale de +1 à +2,5°C. Des records de chaleur ont ainsi été atteints voire battus comme à Paris le 13 octobre dernier avec 27,2°C.

Dans le même temps les températures sont restées plus modestes dans le sud, notamment au sud-est, en raison des intempéries. A Montpellier, le seuil de chaleur n’a même pas été dépassé une seule journée entre le 10 et le 16 octobre, même si les températures sont restées dans les normales saisonnières.

Malheureusement, pour ceux qui ont besoin de pluie, notamment les agriculteurs, celle-ci ne devrait pas arriver avant au moins 10 jours car la situation reste bloquée. En revanche, un changement de masse d'air s'annonce pour le début de semaine prochaine. L’anticyclone qui nous protège va progressivement glisser plus à l’ouest et la France se retrouvera en flux de nord-est avec des matinées plus fraîches et possiblement des gelées au sol en début de semaine prochaine. Si le soleil résiste pour la première semaine des vacances de la Toussaint, les températures retrouveront des valeurs de saison voire un peu en dessous sur la moitié nord.

 

 

 

 


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel