l'assistance météo en direct

Risque de canicule en vue

Chaleur
samedi 17 juin 2017  14H44
Les fortes chaleurs vont s'installer sur la France à partir de ce week-end. Peut-on pour autant craindre une canicule ? Analyse de la Chaîne Météo.

Le terme de canicule répond à des critères spécifiques : il faut que de très fortes chaleurs diurnes et nocturnes se maintiennent pendant au moins 3 jours et 3 nuit à la suite, voire davantage. Jusqu'à présent, la chaleur est restée modérée ou de courte durée sur la moitié nord de la France. Au sud-ouest, les pics de chaleur n'ont jamais excédé 2 jours. Seul un petit quart sud-est (basse vallée du Rhône) connaît depuis cette semaine une situation caniculaire.

Températures quasi-caniculaires malgré quelques orages

En marge d'une véritable canicule règnant durablement sur la péninsule ibérique, la chaleur de la semaine prochaine sera forte sur les 3/4 du pays. Près de la Manche,  un petit air tempérera les excès des températures. Partout ailleurs et notamment au sud de la Loire, il fera très chaud malgré quelques orages mardi et mercredi.

 

Le sud plus exposé

C'est la plus grande partie de la France qui sera concernée par de fortes chaleurs avec des températures maximales qui afficheront plus de 33°C plusieurs jours d'affilée dans de nombreuses agglomérations, avec des nuits très lourdes, difficiles à supporter d'autant que nous arrivons à la période de l'année où les nuits sont les plus courtes et où la chaleur du jour a le plus de mal à s'évacuer.

Des températures maximales proches des records pour un mois de juin sont envisagées. C'est à partir du week-end des samedi 24 et dimanche 25 juin que les températures baisseront, tout en restant au-dessus des normales de saison.

 

Un mois de juin 2003 caniculaire au sud

D'autres mois de juin ont été très chauds, notamment celui de 2003. C'est le mois de juin qui a atteint les records dans le sud avec des températures supérieures de 8°C aux normales. On se rappelle que de nombreux records de chaleur de juin ont été mesurés en 2003 qui avait précédé un été historiquement chaud et s'était terminé par la canicule d'août.

D'autres canicules remarquables ont eu lieu par le passé au mois de juin : 

 

A voir aussi :

La tendance météo pour le début des vacances de juillet


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel
** 3264 : numéro court de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel